LES CARACTÉRISTIQUES DE LA MÉTHODE DES CAS

On peut identifier quatre grandes caractéristiques propres à la méthode des cas, qui les distinguent des autres stratégies pédagogiques disponibles à l’enseignement de la gestion. 

Des situations réelles

Dans un premier temps, comme nous le signalions, la méthode des cas puise à des situations qui sont réelles ou qui s’inspirent de la réalité, de manière à favoriser le recours à l’expérience de vie ou de gestion des étudiants. 

La participation des étudiants

Dans un second temps, la méthode des cas favorise l’apprentissage non pas unidirectionnel, mais bidirectionnel, voire même multidirectionnel. À cet égard, le rôle de l’enseignant n’est pas de transmettre un contenu notionnel, mais d’instaurer un climat propice à la réflexion et aux échanges. Pour leur part, la participation active des étudiants à la dynamique collective d’apprentissage est attendue, car comme le veut l’adage, c’est de la discussion que jaillit la lumière! 

Pas de solution unique

Par la suite, la méthode des cas a pour prémisse qu’il n’existe pas de solution unique à une problématique donnée. À cet égard, celle-ci vise davantage l’élaboration par les étudiants d’un ensemble de possibilités, plutôt que la recherche par ces derniers d’une « voie royale » afin de dénouer l’impasse. 

Développement global de la personne

En dernier lieu, la méthode des cas vise le développement global de la personne, en ce sens qu’elle ne fait pas appel qu’à la seule rétention des savoirs, mais aussi (et surtout!) au développement des savoir-faire (les habiletés et les compétences) et des savoir-être (les attitudes). 

Précédent
Suivant