QU’EST-CE QUI SE PASSE DANS UN COURS AVEC LA MÉTHODE DES CAS?

La méthode des cas repose essentiellement sur la discussion des cas en classe. Au lieu d’un enseignement magistral où le professeur parle et « transmet sa matière » à des étudiants passifs, le cours devient une discussion menée par les étudiants, plus ou moins guidée par l’enseignant.  

OBSERVATION DE LA SÉANCE DE COURS AVEC LA MÉTHODE DES CAS

L’arrivée en classe et l’ouverture

Dans un cours où la méthode des cas est utilisée, la démarche d’enseignement et le processus d’apprentissage commencent à partir de l’arrivée en classe où s’établissent les premiers contacts entre l’enseignant et les étudiants. Puis, après un moment d’ouverture, l’activité principale (la discussion) démarre avec une série de questions et de réponses. La pratique de l’écoute active et de la critique constructive par tous les participants joue un rôle très important et détermine la qualité de la conversation et le succès de l’activité.

La discussion du cas

La discussion demeure centrée sur la situation concrète décrite dans le cas et suscite souvent un engagement très fort des étudiants, qui ont tendance à s’identifier à l’un ou l’autre des protagonistes du cas (surtout lorsqu’il s’agit d’étudiants qui ont déjà une certaine expérience du monde des affaires).

Dans les discussions en classe, les étudiants analysent les informations décrites dans le cas et les utilisent pour résoudre le problème présenté. La discussion peut prendre plusieurs formes, en commençant par des questions de la part de l’enseignant pour aider les étudiants à tirer les informations du cas et à identifier les pistes de réflexion à explorer. Les discussions peuvent être organisées en petits groupes d’étudiants mais aussi en séance plénière avec la participation de toute la classe. Idéalement, plutôt que d’être centrées sur les questions de l’enseignant, les discussions se déroulent entre et parmi les étudiants.

En dehors de la discussion, nombreux sont les enseignants qui utilisent le jeu de rôle comme technique permettant aux étudiants d’être encore davantage plongés  dans la situation 

Les subtiles transitions entre les fragments de discussion constituent un autre élément crucial dans le déploiement de l’activité.  Elles sont généralement utilisées par l’enseignant pour assurer la cohérence et la pertinence du cours.

Il est à noter que l’animation déployée par l’enseignant dans la vidéo traduit un style d’enseignement qui lui est propre. Il va de soi que chaque enseignant doit envisager l’activité qu’il s’apprête à vivre avec ses étudiants selon un paradigme d’animation avec lequel il est à l’aise. À titre d’exemple, l’enseignant dans la vidéo utilise très peu le tableau en classe; à l’inverse, un enseignant pourrait en faire un usage beaucoup plus marqué, en inscrivant les réponses des étudiants ou les divers éléments émergeants du cas au tableau. Par ailleurs, en lien avec les interventions de la classe, l’enseignant met beaucoup l’accent sur le renforcement positif des étudiants au terme d’une prise de parole. Un autre enseignant pourrait, au contraire, se montrer plus interrogatif, voire même plus critique, à l’égard des étudiants.   

La conclusion

Enfin, la conclusion du cours est tout aussi importante que les autres parties. Il s’agit d’une récapitulation de la discussion en classe, mais aussi d’une opportunité de mettre en avant les principales leçons conceptuelles en gestion, de créer un lien entre les séances passées et à venir, de susciter des réflexions personnelles et d’inspirer les étudiants.

Quiz – Qu’est-ce que la méthode des cas?

Précédent
Suivant